Bandeau du site Manubambou

Un petit cerf-volant

par Jean Claude Blondel

Tous les petits enfants dans la trop grande Chine,
S'amusent, bienheureux, d'un morceau de papier
Et deux bouts de bambou qu'ils auront assemblés
Pour les faire voler quand le jour se termine.

petit bonhomme faisant voler un cerf-volant

Petit cerf-volant rouge au dessus des nuages
Eole, le fripon, te montre le chemin
De ta place là-haut tu regardes Pékin
Seul un fil te retient pour partir sans bagages.

Petit cerf-volant vert tu planes par bonheur
Sur les pierres d'antan de la grande muraille
Tu survoles d'un jet ces soldats de pierraille
Que l'Empereur tua pour garder sa splendeur.

Petit cerf-volant bleu, seul, tu pars dans le vent
Ton destin est tenu par ce bout de ficelle
Et tes bouts de bambou décorés de dentelle
Sont quelquefois trop beaux pour le gris firmament.

Petit cerf-volant gris tu glisses dans la nuit
Tu passes sans un bruit au-dessus des sampans
Tu décides déjà, dans la brise tu fuis
En laissant les humains à leurs tristes tourments.

Petit cerf-volant noir, sombre comme l'orage
Sur la mer de Hongkong tu cherches à regret
Ces espaces divins, moments de liberté
Que Tien-An-Men un jour a levés sans ombrage.

Toi, petit cerf-volant, symbole emprisonné
Par un fil de Nylon tenu comme une laisse
Tu deviens d'un seul coup la superbe richesse
D'un môme délaissé qui ne peut que jouer.

©2016 manubambou.com | Mention légale |